HATHAYOGA         " Le yoga des doigts avec les mudras

 

Vidéo débutant

 

 

HATHAYOGA

LES COURS

ADHÉSION

LIEU

CONTACT

CARNET

LE BUREAU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo débutant

 

 

HATHAYOGA

LES COURS

ADHÉSION

LIEU

CONTACT

CARNET

LE BUREAU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HATHAYOGA

LES COURS

ADHÉSION

LIEU

CONTACT

CARNET

LE BUREAU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HATHAYOGA

LES COURS

ADHÉSION

LIEU

CONTACT

CARNET

LE BUREAU

 

      Il est intéressant de noter que les termes sanskrits "mud" signifie "joie", et "ra", "déclencher", ou encore : "mud" signifie "félicité, bonheur", et "dhra", "dissolution". Les mudras sont une sorte de yoga des mains, et, pratiqués régulièrement, ils nous permettent de tirer parti de nos dix doigts pour faire entrer davantage d’énergie dans notre vie, apaiser le corps comme l’esprit et venir à notre secours pour régler des problèmes précis.

Notre vie est entre nos mains ! La tradition védique nous conseille de comprendre cette expression à la lettre. Il faut juste voir chaque doigt comme le roi d’une énergie et la pratique des mudras, qui en sanskrit veut dire « signe » ou encore « sceau », le dialogue, l’échange, la dissolution de la dualité, la collaboration avec ces énergies, le rapprochement du divin et du profane, l'union de l'infiniment grand et de l'infiniment petit…

     Selon Swami Satyananda : « Les mudras développent la conscience des courants praniques à l'intérieur du corps subtil… ». La main est en relation directe avec l'énergie : la paume étant réceptrice et les doigts émetteurs. En réunissant tel et tel doigt, l'énergie qui leur correspond est scellée dans telle ou telle partie du corps et du mental.
En faisant des combinaisons avec les doigts nous faisons collaborer les différents éléments avec lesquels l’Univers entier est tissé, y compris notre corps. Pouce Il représente le feu et sa tâche d’énergie est d’équilibrer les énergies du corps. Index Il représente l’air et sa tâche d’énergie est de nous donner la capacité de la pensée et de la création.
http://www.energie-sante.net/images/imgcc/CC001_pratique-mudra.jpg

       En faisant des combinaisons avec les doigts nous faisons collaborer les différents éléments avec lesquels l’Univers entier est tissé, y compris notre corps.
  Pouce: Il représente le feu et sa tâche d’énergie est d’équilibrer les énergies du corps.
  Index: Il représente l’air et sa tâche d’énergie est de nous donner la capacité de la pensée et de la création.
  Médium (majeur): Il représente l’élément de l’éther et sa mission est de nous donner l’énergie nécessaire pour vivre en harmonie avec le monde des esprits.
  Annulaire:  Il représente la terre et sa tâche est de nous fournir la force de défendre ce qui nous appartient.
  Auriculaire: (petit doigt) Il représente l’eau et son rôle est de nous fournir la capacité d’interagir et de se rapporter avec les autres.
 

 

 

       Il s’agit de gestes sacrés généralement exécutés par le biais de positions codifiées et symboliques des mains pouvant également parfois être réalisés à travers le positionnement de la langue, du corps, ou du regard. Ils permettent de verrouiller ou canaliser l’énergie tout en se faisant l’expression d’états intérieurs, d’intentions ou de conceptions spirituelles. Souvent interprétés comme « yoga des doigts » les mudras sont omniprésents dans les danses hindoues et font traditionnellement partie de toute activité spirituelle, en particulier de la méditation. Les mudras jouent également un rôle important dans la médecine traditionnelle indienne.

 

 

L’union entre l’homme et le Divin : Le pouce représente l’Âme universelle (Brahman)
et l’index, l’âme individuelle (atman).

– le feu (le pouce) s’assied avec l’air (l’index), et cela forme un cercle pour que l’énergie circule à l’intérieur sans sortir à l’extérieur. – mudra de concentration, de connaissance, de réception.

 

– la paume tournée vers la terre signifie l’appel à la compréhension du Soi : Chin mudra.



3. Dhyâna mudra mudra de l’élimination de l’illusion. – les deux pouces représentant l’Âme universelle, qui se joignent pour faire circuler l’énergie spirituelle. – la forme d’une coupole vide incite à méditer sur le vide. – mudra souvent associé au Bouddha.

   

 

 

 

 

 <<  4. Prâna mudra l’élément de feu est associé à l’élément de la terre pour purifier et augmenter le prâna (l’énergie vitale). – mudra dynamisant et donnant de la force, en cas de fatigue. – aide aux problèmes des yeux et du sommeil.

5. Shunya ou Sh uni mudra – excellent mudra pour calmer le mental pendant la méditation. – mudra pour purifier et améliorer l’oreille physique et l’oreille subtile intérieure. – le majeur associé à l’élément de l’éther, une fois activé dans ce mudra, invite à explorer l’espace.


6. Shankh mudra
– ici le pouce droit qui canalise l’énergie du feu est couvert par la main gauche, ce qui fait réduire pitta et équilibre vatta et kapha. – ce mudra renforçant et améliorant la voix, conseillé aux chanteurs, orateurs, professeurs. – guérit les maladies et l’inflammation de la gorge. – chantez le OM avec ce mudra.

 
Partant du principe que les doigts des mains et des pieds sont en relation étroite avec les organes vitaux (ce qui est également le point de vue de la médecine chinoise), les mudras sont considérés par l’Ayurveda comme sources de stimulation et d’harmonisation des chakras. Le sens de la pratique Il est bien connu que notre corps subtil est empli de canaux énergétiques, les nadis, qui gèrent aussi bien nos processus physiologiques, psychiques et subtils. C’est surtout à la surface des pieds et des mains que ces canaux aboutissent. Travaillant avec nos doigts nous pouvons harmoniser notre état physique, contrôler nos émotions, augmenter la concentration, et en fin de compte harmoniser notre être individuel aux processus de l’Univers.  
  7. Surya mudra ou Muladhara mudra ou Prithvi mudra - Surya est le mot Sanskrit désignant le soleil et le Surya Mudra est appelé ainsi parce qu'il stimule l'élément du feu à l'intérieur du corps. - mudra de l'enracinement, de la terre. - il renforce les ongles, cheveux, muscles, os développe l’odorat et peu renforcer la peau. Le pouce (feu) domine sur la terre (annulaire) et active l’énergie solaire. – mudra donnant la force physique et provoquant un amaigrissement sain. – concentrez-vous sur le plexus solaire pendant la pratique.


 
Le temps que l’on y consacre est variable. Pour obtenir un véritable résultat, n’hésitez pas à vous y mettre trois fois par jour – matin, midi et soir – entre trois et cinq minutes. Si vous en avez besoin ponctuellement, le mieux est de le pratiquer pendant sept, quatorze ou vingt et une respirations. Les mudras peuvent être faits debout, assis, couché ou en marchant. Ils doivent être réalisés avec facilité, en respirant profondément par le nez, la pression des doigts restant douce. Veillez à rester détendu pendant leur tenue, à ne jamais vous crisper ni vous fatiguer.

 
   >>>>>>8. Yoni mudra yoni signifiant l’utérus symbolise l’origine de la vie, l’énergie féminine et la fertilité. – conseillé aux femmes enceintes. – ce mudra monte la Shakti (l’énergie) des chakras inférieurs vers le haut. – activant l’énergie primordiale, ce mudra donne la stabilité

 

<<<9. Ganesha mudra – les mains installées au niveau de la poitrine doivent tirer dans des directions opposées. – ce mudra travaille sur l’ouverture de l’Anahata, chakra du cœur, la capacité de recevoir et de donner l’amour. – règle les problèmes respiratoires et améliore le fonctionnement

 

 
10. Ksepana mudra mudra de détoxication, évacuant le stress – à ne pas pratiquer longtemps car la bonne énergie peut également sortir du corps – concentrez-vous sur le fait que toutes les énergies négatives, usées et inutiles quittent votre corps, votre vie et votre mental et que vous êtes prêt à recevoir pour continuer à servir l’Univers.


Selon Swami Satyananda : « Les mudras développent la conscience des courants praniques à l'intérieur du corps subtil… ». La main est en relation directe avec l'énergie : la paume étant réceptrice et les doigts émetteurs. En réunissant tel et tel doigt, l'énergie qui leur correspond est scellée dans telle ou telle partie du corps et du mental.

En faisant des combinaisons avec les doigts nous faisons collaborer les différents éléments avec lesquels l’Univers entier est tissé, y compris notre corps. Pouce Il représente le feu et sa tâche d’énergie est d’équilibrer les énergies du corps. Index Il représente l’air et sa tâche d’énergie est de nous donner la capacité de la pensée et de la création.

 
   Quand on commence à pratiquer les mudras on commence à créer les formes qui génèrent de l’énergie, tout comme les assanas (postures) du yoga. D’ailleurs Gertrud Hirschi a même intitulé son ouvrage « Les Mudras – Le Yoga au bout des doigts ». La tradition védique a sauvegardé pour nous cette précieuse connaissance sur le lien entre les formes que créent des doigts et les vibrations que chacune de ces formes produit. À l’origine, il existait neuf mudras, dits les mudras de Bouddha, destinés à jalonner le processus méditatif.  
11. Lotus ou Padma mudra – symbole de l’ouverture du cœur à la nature et au Divin. – visualisez une fleur de lotus qui s’ouvre. – dans les périodes de solitude et de désespoir, aide à développer la compassion et l’acceptation du monde extérieur. – à pratiquer comme « fleur ouverte » /« fleur fermée ».  
     
12. Akini mudra – mudra de concentration, de réflexion et d’activation de l’intellect. – il permet l’échange entre les deux hémisphères cérébraux et améliore la mémoire. – ici tous les 5 éléments et les canaux énergétiques sont activés de manière égale.  

Un instant de ressourcement « Chaque mudra est un temps d’arrêt, un acte d’amour envers soi-même permettant de puiser dans ses propres forces intérieures pour se régénérer », souligne Gertrud Hirschi. Découvrez à votre tour ces gestes mystérieux et libérateurs qu’elle nous propose. Alors que le temps de la préparation est un temps en mouvement destiné à rassembler les énergies (il dure moins de une minute), le mudra lui-même est immobile. Gardez la pose pendant une à cinq minutes. Pourquoi ne pas profiter d’un instant d’attente dans les embouteillages, chez le dentiste ou même devant la télévision ? S’il est clair qu’il vaut mieux être dans un état calme et dans une atmosphère propice, les moudras peuvent aussi nous aider à prendre du recul par rapport aux aléas de la vie quotidienne. L’effet d’un mudra peut être immédiat ou apparaître après un certain temps. Vous éprouverez alors un sentiment de chaleur : les malaises s’atténuent, la respiration s’apaise, l’esprit devient plus clair. Mais il peut aussi se passer d’abord le contraire : vous vous sentez fatigué, vous frissonnez. Ne vous inquiétez pas : au bout de quelques instants, la détente finira par s’installer durablement.

 
   
   

       Il s’agit de gestes sacrés généralement exécutés par le biais de positions codifiées et symboliques des mains pouvant également parfois être réalisés à travers le positionnement de la langue, du corps, ou du regard. Ils permettent de verrouiller ou canaliser l’énergie tout en se faisant l’expression d’états intérieurs, d’intentions ou de conceptions spirituelles. Souvent interprétés comme « yoga des doigts » les mudras sont omniprésents dans les danses hindoues et font traditionnellement partie de toute activité spirituelle, en particulier de la méditation. Les mudras jouent également un rôle important dans la médecine traditionnelle indienne. Partant du principe que les doigts des mains et des pieds sont en relation étroite avec les organes vitaux (ce qui est également le point de vue de la médecine chinoise), les mudras sont considérés par l’Ayurveda comme sources de stimulation et d’harmonisation des chakras. Le sens de la pratique Il est bien connu que notre corps subtil est empli de canaux énergétiques, les nadis, qui gèrent aussi bien nos processus physiologiques, psychiques et subtils. C’est surtout à la surface des pieds et des mains que ces canaux aboutissent. Travaillant avec nos doigts nous pouvons harmoniser notre état physique, contrôler nos émotions, augmenter la concentration, et en fin de compte harmoniser notre être individuel aux processus de l’Univers. Posez-vous simplement la question : avec quoi communique énergétiquement l’homme actuel qui passe son temps à taper sur le clavier d’ordinateur ou à appuyer sur la souris ? Quand on commence à pratiquer les mudras on commence à créer les formes qui génèrent de l’énergie, tout comme les assanas (postures) du yoga. D’ailleurs Gertrud Hirschi a même intitulé son ouvrage « Les Mudras – Le Yoga au bout des doigts ». La tradition védique a sauvegardé pour nous cette précieuse connaissance sur le lien entre les formes que créent des doigts et les vibrations que chacune de ces formes produit. À l’origine, il existait neuf mudras, dits les mudras de Bouddha, destinés à jalonner le processus méditatif. Aujourd’hui, sous l’impulsion des danseurs indiens et des yogis, on en dénombre plusieurs dizaines, lesquels auraient des effets bénéfiques sur le corps et l’esprit grâce à une stimulation des zones réflexes de la main et des doigts. Inutile de chercher à les essayer tous à la fois. Le mieux est d’en sélectionner un et de le pratiquer régulièrement pendant vingt et un jours, puis de passer à un autre si vous le souhaitez…

Selon Swami Satyananda : « Les mudras développent la conscience des courants praniques à l'intérieur du corps subtil… ». La main est en relation directe avec l'énergie : la paume étant réceptrice et les doigts émetteurs. En réunissant tel et tel doigt, l'énergie qui leur correspond est scellée dans telle ou telle partie du corps et du mental.

En faisant des combinaisons avec les doigts nous faisons collaborer les différents éléments avec lesquels l’Univers entier est tissé, y compris notre corps. Pouce Il représente le feu et sa tâche d’énergie est d’équilibrer les énergies du corps. Index Il représente l’air et sa tâche d’énergie est de nous donner la capacité de la pensée et de la création.

Le temps que l’on y consacre est variable. Pour obtenir un véritable résultat, n’hésitez pas à vous y mettre trois fois par jour – matin, midi et soir – entre trois et cinq minutes. Si vous en avez besoin ponctuellement, le mieux est de le pratiquer pendant sept, quatorze ou vingt et une respirations. Les mudras peuvent être faits debout, assis, couché ou en marchant. Ils doivent être réalisés avec facilité, en respirant profondément par le nez, la pression des doigts restant douce. Veillez à rester détendu pendant leur tenue, à ne jamais vous crisper ni vous fatiguer.

Un instant de ressourcement « Chaque mudra est un temps d’arrêt, un acte d’amour envers soi-même permettant de puiser dans ses propres forces intérieures pour se régénérer », souligne Gertrud Hirschi. Découvrez à votre tour ces gestes mystérieux et libérateurs qu’elle nous propose. Alors que le temps de la préparation est un temps en mouvement destiné à rassembler les énergies (il dure moins de une minute), le mudra lui-même est immobile. Gardez la pose pendant une à cinq minutes. Pourquoi ne pas profiter d’un instant d’attente dans les embouteillages, chez le dentiste ou même devant la télévision ? S’il est clair qu’il vaut mieux être dans un état calme et dans une atmosphère propice, les mudras peuvent aussi nous aider à prendre du recul par rapport aux aléas de la vie quotidienne. L’effet d’un mudra peut être immédiat ou apparaître après un certain temps. Vous éprouverez alors un sentiment de chaleur : les malaises s’atténuent, la respiration s’apaise, l’esprit devient plus clair. Mais il peut aussi se passer d’abord le contraire : vous vous sentez fatigué, vous frissonnez. Ne vous inquiétez pas : au bout de quelques instants, la détente finira par s’installer durablement.

 

LES COURS                                                                                                                                                                              
     
   calme procure sérénité  

 Association HATHAYOGA91      Dernière mise à jour 02/03/2017